Saint-Laurent de France - Association nationale
Saint-Laurent de France - Association nationale

Association Nationale des Saint-Laurent de France




www.saintlaurent.info - © Site d’information officiel de l’Association Nationale des Saint-Laurent de France


LA GASTRONOMIE

La chèvre - pression et sécurité

Les internautes ont la parole...



Retours d'expérience...

La chèvre - pression et sécurité
Bonjour,

Je parcours votre sympathique forum sur la chèvre et peux si vous le souhaitez, apporter quelques retours d'expérience.
Suivant la température la qualité des levures utilisées et le pourcentage d'alcool ajouté, la pression peut atteindre, voir dépasser 16 bars.
Les levures transforment les sucres en presque autant de gaz carbonique que d'alcool. L'alcool une fois formé tue les levures et la fermentation s'arrête. Donc, plus on met d'alcool et moins il y aura de pression .
La résistance du fut est primordiale et les futs de bière sont a utiliser avec précaution, leur pression d'épreuve étant dangereusement faible.
Je bannis les futs en aluminium qui sont réputés plus fragile que l'inox et une soupape de sécurité et ou au minimum un manomètre sont fortement recommandés. Dépasser 11/12 bars sur un fut à bière me semble périlleux.

Lorsque qu'un fut de bière éclate, on ne retrouve plus la porte ni les fenêtres de la cave !

Passionné, j'ai crée ma société et vais bientôt commercialiser la chèvre authentique sous la forme d'un petit bidon d'1 litre, de résistance minimale 30 bars et faisant l'objet d'un brevet.
Cette invention me permet de réaliser une chèvre en tous points comparable à celle qui fait le bonheur de nos anciens (et des autres!)
Et c'est ainsi qu'une "CRAZY GOAT" ( chèvre folle) produit environ 5 litres de délicieuse mousse en présentant, entre autre, l'immense avantage de pouvoir être placée religieusement dans le frigo, à coté de la plaquette de beurre!
La qualité des constituants est primordiale et je vous invite à ne faire aucuns compromis sur la qualité du jus de pomme (raisin) ou sur la saveur de l'alcool ( qui n'est là, principalement, que pour apporter du gout)
De même, et suivant les recettes,les épices se devront d'être choisies avec le plus grand soin et leur dosage précis sera le fruit de nombreuses expériences gustatives.
Le dosage du sucre, quand à lui, sera déterminant pour la saveur de votre chèvre qui varie dans le temps, en fonction du temps écoulé entre 2 soutirages, et de la température de stockage qui influe grandement sur la reprise de la fermentation.
Une Chèvre sera donc plus sucrée en début d'utilisation qu'a la fin du tonneau.

Voila ma maigre participation à votre débat, puisse t'elle vous éviter quelques déboires ou autres accidents fâcheux.

PS: Règlementairement, la chèvre est classée parmi les premix et souffre, à ce titre, d'une règlementation sur les alcools, des plus sévères.

La taxe qui s'applique à un litre de chevre à 5 % vol est de l'ordre de 6 euros Hors TVA !

Bonne chèvre à vous tous

Serge












Jeudi 3 Décembre 2009
cgdistribution@orange.fr
Lu 4443 fois

Commentaire de l'article.

1.Posté par Remy le 14/09/2011 18:42
Salut Serge
Je connais ton produit . Passe moi un mail pour une présence à une manifestation
Descente des Alpages.
@ +
Rémy

Nouveau commentaire :

ACTUALITÉ | QUI SOMMES NOUS ? | Le conseil d'administration | Les Saint-Laurent de France en 2020 | La vitrine des Saint-Laurent de France | TOURISME & CAMPING-CARISTES | AGENDA des Saint-Laurent. | LES RASSEMBLEMENTS | LE LIEN - journal des Saint-Laurent de France | TOURISME - Les Saint-Laurent de France à la carte | LA GASTRONOMIE | Le patrimoine religieux des Saint-Laurent de France | NOS DOSSIERS | LIVRE D'OR | Informations légales