Saint-Laurent de France - Association nationale
Saint-Laurent de France - Association nationale

Association Nationale des Saint-Laurent de France




www.saintlaurent.info - © Site d’information officiel de l’Association Nationale des Saint-Laurent de France



LES RASSEMBLEMENTS

20° rassemblement les 16 - 17 et 18 juillet 2010 à Saint-Laurent-sur-Oust (Morbihan)

Les 16, 17 et 18 juillet 2010, 37 villes et villages ayant pour patronyme Saint-Laurent se sont retrouvés à Saint-Laurent-sur-Oust avec plus de 800 participants et 200 bénévoles pour leur traditionnel rassemblement annuel.



Un peu d'histoire et de géographie locale

20° rassemblement les 16 - 17 et 18 juillet 2010 à Saint-Laurent-sur-Oust (Morbihan)
En 1891, sa superficie est de 389 hectares, et sa population de 239 habitants. Le bourg est à 4 kilomètres de Ruffiac, à 12 de Rochefort et à 42 de Vannes. Dans la liste capitulaire des paroisses, en 1387, on ne rencontre pas Saint-Laurent ; mais dans celle de 1422, on le trouve sous le nom de Grennec, dont on a fait plus tard Gréneuc et Grée-Neuve : d'où Saint-Laurent de Gréneuc et Saint-Laurent de Grée-Neuve, et même Saint-Laurent-sur-Grée. Le fondateur et patron de la paroisse était le seigneur de Beaumont, dont le château se trouve à 1500 mètres au sud-est du bourg. Cette seigneurie, avec haute, moyenne et basse justice, appartenait à la famille de Malestroit. Jean de Malestroit, seigneur de Kaër, du Plessis et de Beaumont, mourut en 1417. Jean, son fils, marié à Jeanne de Trémedern, mourut en 1442. Philippe, son petit-fils, seigneur de Beaumont, ne laissa qu'une fille, Anne, qui épousa Thomas de Champeigné, puis Roland de Clisson, seigneur de Keralio (J-M. Le Mené).

C'est dans la commune de Saint-Vincent-sur-Oust que fut construite la première écluse à sas de France, à la fin du XVIème siècle au déversoir de Beaumont. Celle-ci permet, à l'époque, la navigation entre Redon et Malestroit.

Aujourd’hui, Saint-Laurent-sur-Oust est une petite commune de 388 ha avec 311 habitants sur le canton de Rochefort-en-Terre. Elle a participé à la création de la « Première Communauté de Communes de France, celle du Val d’Oust » (C.C.V.O.) en Juillet 92, devenue la Communauté de Communes du Val d’Oust et de Lanvaux (C.C.V.O.L.) en 1997.

La commune est bordée au sud-ouest par le canal de Nantes à Brest. Une écluse et une centrale hydroélectrique animent cette section de la rivière. Outre le canal, l’eau sous d’autres formes donne vie à ce paysage (source, étier, puits, lavoir, fontaine et ruisseaux…). La proche région de Saint-Laurent est une zone de pêche attractive (l’Oust est classée en 2ème catégorie et le ruisseau de Guidecourt passant à Saint-Laurent est un lieu de pêche apprécié des amateurs). Dominant la vallée de l’Oust au sud-est, un important massif boisé d’environ 80 hectares est parcouru par des sentiers balisés. Il permet la détente et la pratique de sports de plein air (randonnées pédestres, équestres ou VTT). Le relief lui aussi est varié avec trois collines. L’une située au Sud, secteur de Beaumont, l’autre située à l’Est, secteur de Lézeran et la troisième située au Nord, secteur des Tertres. Ces trois élévations offrent des panoramas remarquables sur la vallée de l’Oust et le bourg de Saint-Laurent-sur-Oust.

Grâce à la C.C.V.O.L, une maison de Maître de 1624 et sa longère paysanne, situées au cœur du village, sont devenues un lieu d’hébergement touristique d’une capacité de 25 lits, labellisé « Rando-Plume ». Cette longère abrite également le local administratif de l’Office Culturel du Pays de Malestroit, une salle de spectacle et la Cyber-base de la C.C.V.O.L. Une passerelle sur l’Oust relie depuis peu le bourg de Saint-Laurent au chemin de halage situé de l’autre côté du canal.

Richesses historiques et architecturales

Le site néolithique de Beaumont
C’est un éperon barré ou oppidum néolithique (2500 ans avant J.C.). Il est implanté sur un relief accidenté dominant la vallée de l’Oust ; la protection naturelle qu’il offre, recherchée par les hommes de la préhistoire explique des occupations successives du Néolithique jusqu’au Moyen Âge. Des recherches, réalisées entre 1986 et 1992 sous la direction de J-Y TINEVEZ, archéologue à la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bretagne, révèlent le plan quasi complet d’une sépulture à entrée latérale. Les ossements, ou ce qui en reste, laissent à penser que ce dolmen contenait trois individus. L’extrémité supérieure du menhir situé à 30 mètres de la sépulture, laisse apparaître, gravées en creux, des figures ovales ou rondes, à cupule centrale, signes énigmatiques qui selon certains archéologues, seraient révélateurs d’un culte des eaux, à rapprocher des motifs circulaires ornant les idoles des monuments de Locmariaquer.

Le courtil aux Fées
Un endroit maléfique entouré d’un fossé. Cette construction dont l’origine est inconnue serait selon la tradition populaire, le repère des fées qui hantent la région. En continuant vers la vallée de l’Oust, on peut admirer la vue et comprendre l’intérêt d’un tel site pour la surveillance de la vallée.

L’Église paroissial XVIème siècle
Edifiée au XVIème siècle, remaniée plusieurs fois, l’église est en moellons de schistes rejointoyés à la chaux. Elle a la forme d’une croix latine sans bas-côtés, dont le bras sud est plus récent. La tour clocher octogonale est surmontée d’une flèche acérée couverte d’ardoises. Deux de ses baies sont équipées de vitraux signés du maître verrier F. Razin, de Nantes (1945). La maîtresse vitre représente le martyre de Saint Laurent, patron de la paroisse, sur le gril de fer chauffé par chardons ardents. Le cimetière ceinturant en partie le monument est déplacé en 1943, permettant de dégager une place autour de l’édifice.

Croix du cimetière
La croix est posée sur un piédestal maçonné de palis de schiste et de pierres de taille de poudingue rouge, refait en 1887. Le fût rond, orné dans sa partie haute de trois moulures, la fait dominer le « champ de morts ». La croix en granit, ancienne, est écornée mais laisse apparaître sa découpe qui la rapproche du dessin de la croix de Malte, dite Templière. On ignore si elle a un rapport avec une des nombreuses dépendances de la commanderie de cet ordre à Carentoir, non loin de là (INS M.H. 1925).

Mairie 1901
De 1894 à 1900, le conseil municipal de Saint-Laurent retarde la construction de son école publique, imposée par les lois de la IIIème République. Après un échange de courrier avec le préfet, finalement sous la contrainte, l’école et le logement de l’instituteur sont construits en 1901. Après la fermeture de l’école pendant la Seconde Guerre Mondiale, la municipalité récupère les bâtiments. Par la suite, les locaux scolaires sont transformés en salle polyvalente et le logement de l’instituteur en mairie.

Château de Beaumont XVIIIème siècle
L’histoire du château de Beaumont est intimement liée à celle de Malestroit, siège d’un puissant fief dont il fait partie. On sait qu’en 1294, Payen III, chevalier, seigneur de Malestroit, de l’Argoet et de Beaumont, fournit au Duc de Bretagne cinq chevaliers d’Ost. La bâtisse est située à l’entrée sud du bourg sur une hauteur d’où il domine la vallée de l’Oust, affirmant ainsi son rôle de surveillance d’un lieu de passage fréquenté et peut-être même sa fonction défensive originelle. Le bâtiment actuel conserve quelques éléments d’origine. Sur la cheminée du salon est inscrite la devise de la maison « dou avenzo en ty », Dieu avec nous dans la maison.

Comment se rendre à Saint-Laurent-sur-Oust ?

Environnement propice aux loisirs, au tourisme et à la culture

Longère paysanne et l'Eglise paroissiale du XVI° siècle
Longère paysanne et l'Eglise paroissiale du XVI° siècle
Le sentier du Houssa
Les conseils municipaux de Ruffiac et de Saint-Laurent ont décidé de faire inscrire au Plan Départemental des Itinéraires de Promenades et de Randonnées un itinéraire de randonnée sur des chemins des deux communes. Ce sentier très divers et apprécié reçoit de nombreux visiteurs depuis qu’il a été mis en place à l’été 2000.

Les chemins accessibles aux chevaux et aux vététistes
La commune et le Groupement forestier de Beaumont possèdent des sentiers balisés suffisamment larges et bien entretenus pour des balades à pied, à cheval ou en VTT. Ces chemins permettent de relier le centre bourg aux communes avoisinantes (St Martin, St Congard, Ruffiac…) en faisant de superbes randonnées en campagnes et en forêt.

Le canal de Nantes à Brest
Un ponton équipé d’un point d’eau, de conteneurs à ordures ménagères et à verre, de tables de pique-nique permet aux adeptes du tourisme fluvial de faire une halte à Saint-Laurent et de remonter la route qui mène au centre bourg pour s’y restaurer et s’y divertir. Une passerelle sur l’Oust permet de rejoindre le chemin de halage sur l’autre rive.

Les sentiers de grande randonnée
(GR 347 Redon ⇒ Josselin – GR 38 Redon ⇒ Gourin) : Ces deux sentiers passent très près de la commune de Saint-Laurent, de l’autre côté du canal de Nantes à Brest. Grâce à la passerelle sur l’Oust les randonneurs peuvent faire une boucle jusqu’à Saint- Laurent. Le chemin de halage, le long de l’Oust canalisé, constitue également un élément attractif pour ce type de loisirs.


Evénements

- Festival du Cabaret à Domicile 2ème week-end de mars
Depuis 1993, ce Festival a pour mission de faire connaître et d’animer la commune en y faisant se succéder pendant trois jours des groupes de musique traditionnelle dans différentes demeures prêtées par les habitants qui acceptent de les ouvrir au public pour cette occasion.
Cette manifestation a acquis une renommée régionale, voire nationale, avec près de 5 000 participants, puisque la chaîne de TV – FR3 est venue réaliser son émission « Faut pas rêver » à l’occasion du festival 2000.
Sont organisés également un Fest Noz, un Fest Deiz et des concerts dans l’église. Il est aussi proposé à tous les jeunes musiciens, sonneurs et danseurs du pays et des environs une scène ouverte le samedi après-midi et le dimanche après-midi. Ils peuvent ainsi se faire entendre et rencontrer les artistes confirmés qui animent nos cabarets. Pendant le week-end, diverses activités sont également proposées dans le bourg : exposition de produits locaux, d’instruments, animations de rue par des groupes de théâtre, ainsi qu’un chapiteau réservé aux enfants où se succèdent conteurs, marionnettistes…

Une visite incontournable

La brasserie Lancelot
C’est au cœur de la Bretagne dans un manoir construit au temps de la Duchesse Anne, qu’est née la brasserie Lancelot, en 1990.

Aujourd’hui installée dans les beaux bâtiments rénovés de l’ancienne mine d’or du Roc Saint-André, construits au 19ème siècle sur des vestiges néolithiques, la brasserie Lancelot est bâtie sur une couche granitique qui délivre une eau très pure, non négligeable pour la production de bière.

Inspirée par l’Histoire bretonne et les légendes celtes, la brasserie Lancelot propose 7 bières permanentes et 3 bières évènementielles, toutes brassées artisanalement dans le respect de la tradition : non filtrées, non pasteurisées et naturellement fermentées en bouteilles et en fût.

Riches en saveurs et appréciées des connaisseurs, et avec des noms tels que Morgane ou Lancelot, elles vous font plonger dans l’univers magique des légendes de l’antique forêt de Brocéliande.

Chaque année, il est donné carte blanche à un illustrateur pour représenter la brasserie selon son propre imaginaire et univers. L’affiche est ensuite dévoilée le 31 octobre lors de la fête qui est organisée à la brasserie pour célébrer la Samhain – le nouvel an celte.

Renseignements : SAS Brasserie Lancelot – La Mine d’Or – 56460 Le-Roc-Saint-André. - Tél. 02 97 74 74 74 contact@brasserie-lancelot.com


Programme du 20° rassemblement

20° rassemblement les 16 - 17 et 18 juillet 2010 à Saint-Laurent-sur-Oust (Morbihan)
VENDREDI 16 juillet

- Matin
9H30 Accueil des délégations (à St Laurent) Repas libre le midi

- Après-midi et soirée
17H00 Réunion du bureau de l'association nationale (à St Laurent)
20H00 Repas et fest noz (à Malestroit)


SAMEDI 17 juillet
- Matin
8H00 Accueil des délégations (à St Laurent)
8H00 Départ des excursions (à Malestroit)
9H 00 Réunion des commissions des St Laurent de France (à St Laurent)
12H00 Inauguration foire exposition (à Malestroit)
13H00 Repas et animations (à Malestroit)

- Après-midi et soirée
15H00 Départ des excursions (de Malestroit)
Suite Foire exposition (à Malestroit)
20H00 Repas et soirée (avec orchestre) (à Malestroit)


DIMANCHE 18 juillet

- Matin
9H00 Randonnée chantée de Malestroit à St Laurent
( le long du canal de Nantes à Brest
9H00 Foire exposition (à Malestroit)
9H00 Assemblée générale des St Laurent de France (à St Laurent)
10H30 Messe (à St Laurent)
11H30 Inauguration de la stèle (à St Laurent)
Apéritif animé par le bagad de Lann Bihoué (à St Laurent)
13H00 Repas et animations (à Malestroit)

- Après-midi et soirée
15H00 Suite et fin de la foire exposition (à Malestroit)
15H 30 Défilé dans les rues de Malestroit (prévoir pancarte)
(accompagné du bagad de Lann Bihoué)
19H30 Repas et soirée « chants de marin » (à Malestroit)

Pour consulter l'album photo du 20° rassemblement, cliquez ICI

La commission TOURISME proposait le choix parmi les 11 excursions suivantes

Château de Beaumont XVIII° siècle
Château de Beaumont XVIII° siècle
SAMEDI 17 juillet - MATIN

Circuit n° 1- Croisière dans le Golfe du Morbihan
Partez à la découverte du Golfe du Morbihan lors d'une croisière commentée. Départ de Vannes, retour par Port-Navalo et la Presqu'île de Ruys.
Une fantastique matinée vous attend à voguer sur les flots d'une des plus belles baies du monde, petite mer en breton , qui a donné son nom au département. 21 km de long et 5 km de large, on y compte 300 îles dont une trentaine sont habitées.
La découverte en bateau ne cessera jamais de vous étonner avec ses paysages changeants et insolites, qui varient selon la marée et les caprices du temps. Le Golfe abrite près de 150 000 oiseaux d'eau.


Circuit n°2 - Vannes : Ville historique...
Née il y à plus de 2000 ans au fond du Golfe du Morbihan ,découvrez cette charmante ville grâce à la visite guidée. 1 h 30 d'histoire des vénètes à aujourd'hui.
A pied, elle permet de s'imprégner du site que l'on visite , favorise la rencontre avec l'art et les émotions qu'elle suscite.
On prend conscience de la beauté du site , on découvre la qualité des espaces, l'ordonnance des rues , l'échelle des immeubles et la couleur des matériaux.


Circuit n° 3 - Forêt de Brocéliande
Brocéliande, c'est la forêt de Paimpont, autrefois appelée Brécilien, le plus grand massif forestier de Bretagne (7000 ha)
Randonnez dans cette mythique forêt pour découvrir le Val sans retour au fond duquel se trouve le Miroir aux Fées, l'arbre d'or, un châtaigner doré à l'or fin suite à un terrible incendie en 1990, la fontaine de Barenton ou encore l'église de Tréhorenteuc, témoignant de la foi chrétienne, des traditions et légendes arthuriennes, du St Graal et des chevaliers de la table ronde dans ses vitraux.
Marchez sur les traces de Merlin et de la fée Viviane et revivez la légende !


Circuit n° 4 - Traditions bretonnes
Sérent, cette petite commune rurale vous ouvrira les portes de son musée de costumes bretons vous emmenant dans les grandes cérémonies de cette région. Puis vous poursuivrez votre voyage par Lizio avec son musée du poète ferrailleur: un drôle de musée à la campagne , une soixantaine de sculptures animées issues de l'imagination de ce doux rêveur, entraînent petits et grands dans un décor magique , insolite et turbulent où manèges fantastiques, fontaines enchantées, avionneurs, funambules et acrobates, sculptures mues par l'eau ou le vent se côtoient dans un joyeux tintamarre.


Circuit n° 5 - Patrimoine: Josselin
Etape capitale sur la route des ducs de Bretagne, Josselin fut fondée au 11ème siècle par Guéthenoc, vicomte du Porhoêt .
Cette petite cité de caractère accrochée à flanc de colline se distingue par son château appartenant à la famille DE ROHAN avec ses trois tours dominant la vallée de l' Oust . Vous vous laisserez charmer par
cette cité millénaire, dont le destin est fortement lié à l'histoire de la forteresse campée sur son éperon rocheux. Josselin a conservé bon nombre de maisons en pan-de-bois, la plus ancienne est datée de 1538.


SAMEDI 17 juillet - Après midi

Circuit n° 6 - Faits d'armes à Saint Marcel
Saint Marcel, dans les Landes de lanvaux, a abrité le plus grand maquis breton, où s'est déroulé le 18 juin 1944 ,un combat mémorable de l'histoire de France.
Construit sur les lieux mêmes des combats, dans un parc boisé de 6 hectares, le musée de la Résistance bretonne perpétue le souvenir de cette armée de l'ombre, qui avait refusé le joug de l'occupant nazi.
Ce musée d'histoire, unique en Bretagne vous fait découvrir sur 1 500 m² d'exposition, la vie, et l'engagement des Bretons durant la Seconde Guerre mondiale.
Les nombreuses collections présentées dans les six salles sont, pour certaines , uniques en France et complétées par de nombreux audiovisuels et maquettes explicatives.


Circuit n°7 - Rochefort-en-Terre, plus beau village de France
Au détour des rues et venelles , découvrez le savoir-faire des artisans. L'artisanat rassemble de nombreux métiers ou techniques offerts aux visiteurs en quête d'authenticité. C'est dans cette cité que sont venus s'installer peintres, graveurs, céramistes, tourneurs sur bois, fileur de verre, potiers.... Ils travaillent le cuir, fabriquent des jeux de bois, des soufflets, des bougies, du savon etc.
Rochefort- en-Terre est également membre depuis plusieurs années des villages fleuris de France. Depuis 2004, elle a obtenu la 4ème fleur au concours des villes et villages fleuris.
Aujourd'hui, la cité, grâce à son site géographique, à une gastronomie réputée, à ses métiers d'art, à son patrimoine architectural et sa décoration florale s'affirme comme l'une des communes les plus visitées de Bretagne.


Circuit n° 8 - Ecomusée des vieux métiers à Lizio
Né de la passion d'un collectionneur et d'un amoureux de son pays, l'écomusée à été créé en 1985 par Alain GUILLARD, potier-céramiste de formation.
Sur plus de 2000 m² d'exposition, vous êtes invités à découvrir une Bretagne authentique , ceci grâce à la reconstitution de boutiques d'autrefois, d'intérieurs de ferme, d'ateliers d'artisans, d'une salle de classe 1900 et d' une collection de plus 100 00 objets


Circuit n° 9 - La Gacilly la ville du cosmétique
Village natal d' Yves ROCHER, l'industriel gacilien a debuté son aventure ici même en 1959.
Vous pourrez arpenter les venelles fleuries de La Gacilly (4 fleurs) à la découverte des artisans et de leur savoir- faire ainsi que le '' Festival Photos'' peuples et natures, le plus grand festival de plein air en France. Visite de l'espace Yves Rocher sur le site de la Croix des Archers.


Circuit n° 10 - Activité sportive : Après-midi sur l'Oust en canoë kayak
Pour les jeunes en priorité, à condition de savoir nager. Balade au fil de l'eau sur le canal de Nantes à Brest, la plus agréable manière d'aborder la Perle de l'Oust. (30 personnes maximum)


Circuit n° 11 - Visite guidée de Malestroit (la Perle de l'Oust)
Chef-lieu de canton, petite cité de caractère, elle est traversée par le canal de Nantes à Brest et par la rivière l'Oust qui sont confondus à cet endroit.
Fondée en 987 par des moines, elle connaît à partir de 1343 son expansion se dotant , d'échoppes médiévales à colombages et de curieuses sculptures polychromes accrochées aux façades en encorbellement. Et si l'on prend garde, il est possible de voir à 15 h 00 l'ombre du bœuf projeter le profil de Voltaire sur les murs de l'Eglise Saint Gilles (12ème siècle) au milieu des maisons moyenâgeuses à pan de bois.
Départ 15 h 00 le samedi et Départ 9 h 00 le dimanche Matin.

Les Saint-Laurent présents à ce rassembement.

20° rassemblement les 16 - 17 et 18 juillet 2010 à Saint-Laurent-sur-Oust (Morbihan)
G5 - 06703 – Saint-Laurent-du-Var
E5 - 11220 – Saint-Laurent-de-la-Cabrerisse
C2 - 14710 – Saint-Laurent-sur-Mer
C4 - 16100 – Saint-Laurent-de-Cognac
D3 - 23000 – Saint-Laurent (en Creuse)
D4 - 24100 – Saint-Laurent-des-Vignes
B2 - 24140 – Saint-Laurent (en Côtes-d’Armor)
D4 - 24400 – Saint-Laurent-des-Hommes
D2 - 27390 – Saint-Laurent-du-Tencement
F4 - 30200 – Saint-Laurent-de-Carnols
F5 - 30220 – Saint-Laurent-d’Aigouze
C4 - 33240 – Saint-Laurent-d’Arce
C4 - 33330 – Saint-Laurent-des-Combes
C4 - 33540 – Saint-Laurent-du-Bois
D3 - 37330 – Saint-Laurent-de-Lin
D3 - 37380 – Saint-Laurent-en-Gâtines
C5 - 40390 – Saint-Laurent-de-Gosse
D3 - 41220 – Saint-Laurent-Nouan
E4 - 42130 – Saint-Laurent-Rochefort
F4 - 42210 – Saint-Laurent-la-Conche
C3 - 49270 – Saint-Laurent-des-Autels
C3 - 49290 – Saint-Laurent-de-la-Plaine
C3 - 49410 – Saint-Laurent-du-Mottay
C2 - 50670 – Saint-Laurent-de-Cuves
B3 - 56140 – Saint-Laurent-sur-Oust
E1 - 62223 – Saint-Laurent-Blangy
E5 - 66250 – Saint-Laurent-de-la-Salanque
E5 - 66260 – Saint-Laurent-de-Cerdans
F4 - 69440 – Saint-Laurent-d’Agny
F4 - 69620 – Saint-Laurent-d’Oingt
F4 - 69670 – Saint-Laurent-de-Vaux
F4 - 69720 – Saint-Laurent-de-Mure
F4 - 69930 – Saint-Laurent-de-Chamousset
F3 - 71210 – Saint-Laurent-d’Andenay
F3 - 71800 – Saint-Laurent-en-Brionnais
G3 - 74800 – Saint-Laurent (en Haute-Savoie)
B4 - 97320 – Saint-Laurent-du-Maroni

Le dimanche 18 juillet la stèle commémorative était inaugurée.

Isabelle Michel, maire de Saint-Laurent-sur-Oust
Isabelle Michel, maire de Saint-Laurent-sur-Oust
Isabelle Michel,
maire de Saint-Laurent-sur-Oust s’adressait aux élus locaux et au nombreux public présent à cette manifestation :
« MM. le Député, le Conseiller général, le Président de la Communauté de Communes du Val d’Oust et de Lanvaux, Mme la Présidente des Saint-Laurent de France, Mmes et MM. les Maires, chers Laurentins de France, chers amis.
Saint-Laurent-sur-Oust est une petite commune du canton de Rochefort-en-Terre.
Saint-Laurent-sur-Oust a participé à la création de la première Communauté de Communes de France, celle du Val d’Oust en juillet 1992, devenue la Communauté de Communes du Val d’Oust (C.C.V.O.L.) et de Lanvaux en 1997.
Grâce à la C.C.V.O.L., une maison de Maître de 1624 et sa longère paysanne, située au cœur du village, sont devenues un lieu d’hébergement touristique d’une capacité de 35 lits, labellisée « Rando-Plume ». La longère abrite également le local de la Cyber-base – Cybercommune, service de découverte et d’initiation aux nouvelles technologies et une salle de spectacle.
Dans le souci d’améliorer la qualité de vie à Saint-Laurent, la commune a mis en place un service de transport interurbain reliant Saint-Laurent – Missiriac – Malestroit, afin de faciliter le déplacement de la population, chaque jeudi matin pour le marché de Malestroit. La commune de Saint-Laurent possède un terrain de tennis et un terrain de rugby. Il existe également une école maternelle et primaire en regroupement pédagogique avec l’école de Saint-Congard. En 2009-2010, les deux écoles accueillaient 83 écoliers sur 4 classes, 2 à Saint-Laurent et 2 à Saint-Congard.
Mais Saint-Laurent se distingue aussi par l’importance de la vie associative. Depuis 1993 l’Association Vivre à Saint-Laurent, organise annuellement, le Festival du « Cabaret à domicile » qui a acquis une renommée régionale, voire nationale, puisque la chaîne de télévision FR3 est venue filmer le Festival 2000 pour l’émission « Faut pas rêver » et apporte un flux de plus de 5 000 personnes durant ces deux jours de fête. En 2010, cette manifestation n’a pas eu lieu car nous avions déjà suffisamment à faire pour l’organisation de ce rassemblement.
D’autres Associations sont également très présentes sur la commune, les Amis Laurentins, l’Association des Parents d’Élèves, l’Entente de l’Oust avec la commune voisine Saint-Congard pour les activités sportives, les chasseurs et les pêcheurs. Toutes ces associations nous ont permis d’organiser avec les Saint-Laurent 2010 ce rassemblement, qui a mobilisé plus de 200 bénévoles, que je remercie chaleureusement et que je félicite pour tout le travail accompli afin d’accueillir dignement tous nos amis Laurentins de toute la France.
Si vous vous sentez des envies de ballade, une passerelle sur l’Oust relie le bourg de Saint-Laurent au chemin de halage situé de l’autre côté du canal. Nous vous proposons aussi avec Ruffiac une randonnée de 12 km, le Sentier du Houssa classé au plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnées (P.D.I.P.R.), des plans sont à votre disponibilité à la Mairie.
Encore bravo à vous tous et à vous chers amis Laurentais et Laurentins, je vous souhaite un bon séjour en Bretagne et vous dis, bien sûr, à l’année prochaine à Saint-Laurent-Nouan.
Et je pense que chaque commune portant ce nom de Saint-Laurent, peut porter cette devise : Saint-Laurent c’est plaisant ! »

Jean-Pierre Lapeyre
intervenait en remerciant Madame le Maire de l’excellent accueil que sa commune avait réservé aux Saint-Laurent de France. Il soulignait la parfaite organisation, qui une fois encore était le fruit du travail de la population locale et de ses bénévoles en symbiose avec leurs élus. Il faisait remarquer que l’esprit des villes et villages membres de ce réseau était aussi résistant que le socle des stèles qui chaque année sont érigées dans les villes et villages organisateurs, en mémoire des rassemblements. C’est après avoir rappelé que depuis 2004, combien il était fier et honoré d’avoir succédé à titre de Président à Pierre Reynaud, fondateur de cette Association et de pouvoir poursuivre son action comme Président d’honneur, assuré de la confiance des adhérents et du Conseil d’administration. Il félicitait Marie-France Corvest, fraîchement élue à la Présidence de l’Association nationale en lui souhaitant bon vent tout en la confortant de son soutien, comme les autres membres du bureau, Chantal Rubin la trésorière et Louis Nomdedeu, le nouveau secrétaire.

Michel Guegan,
président de la C.C.V.O.L rappelait que l’on était ici à Saint-Laurent-sur-Oust dans la première commune qui avec 4 autres communes ont eu l’audace, le courage, l’utopie de créer la première Communauté de Communes de France le 2 juillet 1992. Il se souvenait être allé en Guyane à Saint-Laurent-du-Maroni à côté de Léon Bertrand pour créer la première Communauté de Guyane. « La Communauté ce n’est pas un sous-classement des Communes s’est la complémentarité, la solidarité des Communes au sein d’un territoire cohérent et d’un territoire pertinent. C’est une fierté pour nous de vous accueillir, c’est un moment exceptionnel pour Saint-Laurent-sur-Oust que d’avoir organisé ces journées du 20° rassemblement. C’est un moment important pour la C.C.V.O.L., merci d’être venu chez nous ici au cœur de la Bretagne… Vous allez visiter de nombreuses Communes dont la mienne, La- Chapelle-Caro avec l’arbre le plus vieux du Morbihan, un if de 650 ans planté du temps des guerres d’Italie, au temps de François premier… » Pour terminer son allocution, Michel Guegan remettait à Jean-Pierre Lapeyre la médaille de la C.C.V.O.L. pour son engagement passé à la tête de notre Association et à Marie-France Corvest, nouvelle présidente, une clochette réalisée à l’occasion de la restauration de l’église de La-Chapelle-Caro en 2008.

François Hervieux,
Conseiller général du canton de Rochefort-en-Terre de 8 000 habitants, représentant le Président du Conseil général, sur le ton de la plaisanterie à l’égard de Michel Guegan, ouvrait son propos en soulignant que la Bretagne n’avait pas que des Bretons petits et râblés et qu’il a d’autres Bretons en Bretagne. Il précisait que si Saint-Laurent-sur-Oust était la plus petite, elle n’en était pas la moins dynamique, avec pour preuve ce rassemblement. « Ce rassemblement témoigne d’un savoir faire qui est à la fois un savoir faire de convivialité. On est capable ici d’accueillir un grand nombre de populations et de faire vivre la relation humaine de manière très très forte. Et le festival du Cabaret à domicile qui a été inventé ici, montre que les gens sont ingénieux et qu’ils font de grandes choses avec trois petits riens. Ce qui dans le monde d’aujourd’hui, c’est une grande qualité. Et le maire, Madame Michel, est une des artisanes de ce travail-là. » Dès lors, l’appui financier de sa collectivité trouvait un juste écho dans cette réalisation. Après avoir décrit le paysage économique du canton et du département, il concluait en indiquant que le socle de la stèle faisant parti de l’histoire locale, car en ardoise comme les couvertures de toitures bretonnes il représentait le patrimoine industriel et culturel du pays. En effet, jusqu’en 1945 les ardoisières régionales fournissaient toute la France.

Loïc Bouvard,
député de la circonscription, doyen de l’Assemblée nationale, nous disait : « C’est avec beaucoup d’émotion et de fierté, chers amis Lorentins et Lorentais, quand je vous vois tous, je me remémore toutes ces années passées comme vice-président de l’Assemblée nationale au perchoir où je voyais tous mes collègues Députés représenter toute la France. En vous regardant aujourd’hui j’ai l’impression de revivre ces moments car pratiquement toute la France est rassemblée ici grâce à vous qui êtes venus à Saint-Laurent-sur-Oust. Merci d’être venu, quel honneur vous nous faites. Chers amis, derrière notre terroir, derrière ce que nous représentons, nous sommes la France. C’est formidable n’est-ce pas ? Et la Bretagne c’est formidable non ? Et cette merveilleuse commune de Saint-Laurent-sur-Oust ? Et savez-vous pourquoi cette commune est merveilleuse, pour des tas de raison et notamment pour celle-ci ? Elle est à l’image de son maire Isabelle… » En remerciant tous les Saint-Laurent d’être là, il s’engageait à remettre en soirée la médaille de l’Assemblée nationale au président sortant, à notre nouvelle présidente et au président fondateur. C’est son petit-fils qui reçu, ce souvenir, avec pour mission de la remettre à son grand-père Pierre Reynaud.

Ambiance record et record battu !

La vidéo ci-jointe, sur le thème Saint-Malot du groupe Strollad est devenu "l'hymne" des Saint-Laurent de France, témoigne de cette belle ambiance.

Fest-Noz - Fest-Deiz, gavottes, plin ou ridées, avec le Rond des Saint-Laurent en prime, la totale !!!


Jeudi 26 Août 2010
Yvan MARCOU
Lu 10992 fois

Nouveau commentaire :


A voir dans la même rubrique :

Les rassemblements. - 21/08/2004

1 2

ACTUALITÉ | QUI SOMMES NOUS ? | Le conseil d'administration | Les Saint-Laurent de France en 2016 | La vitrine des Saint-Laurent de France | TOURISME & CAMPING-CARISTES | AGENDA des Saint-Laurent. | LES RASSEMBLEMENTS | LE LIEN - journal des Saint-Laurent de France | Annuaire des associations | TOURISME - Les Saint-Laurent de France à la carte | LA GASTRONOMIE | Le patrimoine religieux des Saint-Laurent de France | Offres & Demandes des Saint-Laurent de France | Les sites ou blogs "PERSO." des Saint-Laurent-de-France | NOS DOSSIERS | LIVRE D'OR | Informations légales